Paroles de Unique – Georgio

Posted on

Au fond je veux que briller dans les yeux de ma mère

J’vise la lune et quand j’y serais je verrais sur la terre

Arrête tes fausses promesses, de jurer sur La Mecque

J’suis éclairé par les miens, au feu de leurs cigarettes

Le paradis c’est rejoindre un océan d’amour possible

Qu’elle m’attende de l’autre côté à 7000 kilomètres

Il est 20h30 chez elle, quand je lui dis “good night”

Je l’ai au téléphone la nuit quand la mienne est toute pâle

L’amitié, la vraie c’est rare

J’dois remercier tout mes amis d’enfance, d’être à mes côtés

Quand la vie me rappelle qu’y’a pas plusieurs secondes chances

Dis moi à quoi tu penses, moi j’suis trop grand pour fuir

Mais j’remets les choses à d’main que j’pourrais faire tout de suite

Débarrassé de mes pêchés, j’voyage léger seul avec mes souvenirs

Tu peux m’croiser dans l’nine, j’pourrais vendre des armes ou te donner la knife

Mais de quoi on parle, y’a que Dieu qui à mon âme

S’tu vois mes larmes, c’est qu’j’suis sincère

Seul dans l’noir, perdu dans la villax, perdu dans les nuages

Seul dans l’noir, perdu dans la villax, perdu dans les nuages

J’boxe et j’donne tout, la sueur me brule les yeux

J’ai les cheveux humide, j’me calme à ma façon

Comme tout le monde j’suis unique, et pour s’connaître il nous faudrait plus d’une vie

J’réagis différemment à chaque nouvelle surprise

Bonne ou mauvaise nous on sait ce que c’est de survivre

J’me dois de briller dans les yeux de mon padre

Même si je sais, qu’aucun de nous deux n’est parfait à vrai dire

Les bonnes actions c’est comme les fleurs, elles finissent toujours par fané

On s’est fait du mal comme on s’est fait du tort

J’ai vu ses larmes comme il a vu les miennes, parce que j’ai pas toujours suivi les règles

Maintenant je veux être un homme à qui, on a rien a reprocher, gauche droite crochet

Les gens font leurs procès, combien ont parlé mais n’ont jamais osé

On remplis le cimetière des idées abandonnées

Tu peux m’croiser dans l’nine, j’pourrais vendre des armes ou te donner la knife

Mais de quoi on parle, y’a que Dieu qui à mon âme

S’tu vois mes larmes, c’est qu’j’suis sincère

Seul dans l’noir, perdu dans la villax, perdu dans les nuages

Seul dans l’noir, perdu dans la villax, perdu dans les nuages

Alo la Terre, là j’suis sous beuh, mais jusqu’ici tout va bien

J’ai trouvé ma paire, j’crois en nous deux, mais jusqu’ici tout va bien

Alo la Terre, là j’suis sous beuh, mais jusqu’ici tout va bien

J’crois que j’perds la tête, j’ai bien douté, alo la Terre